Le département de Travail social et les pôles d’économie sociale Mauricie et Centre-du-Québec s’associent

13
nov

Trois-Rivières, le 13 novembre 2018 - Le département des Techniques de travail social du Cégep de Trois-Rivières et les pôles d’économie sociale dela Mauricie et du Centre-du-Québec travailleront désormais de pair afind’offrir des stages aux étudiantes et aux étudiants de cette technique dansle milieu de l’économie sociale. Ces nouveaux stages, offerts aux finissantes et aux finissants, complèteront l’offre de milieux de stages qui comprenaitdéjà le milieu communautaire et le milieu de la santé (CIUSSSMCQ). De plus, un programme de formations complémentaires sera offert.

 

Les Pôles d’économie sociale sont des organisations entièrement dédiées au développement de l’économie sociale sur leur territoire. Ils sont reconnus comme interlocuteur privilégié sur les questions de l’économie sociale auplan régional. Ils favorisent la concertation entre les différents acteurs de leur milieu et soutiennent la création des conditions favorables à ce modèle entrepreneurial de développement. Ce faisant, ils participent à la vitalité et la diversification économique de leur territoire.

 

En plus de pouvoir compléter un stage dans un milieu touchant l’économiesociale, des étudiantes et des étudiants de 3e année se rendront, à la sessiond’hiver 2019, dans la région de la Loire durant deux semaines afin decompléter leurs observations. Le groupe se rendra ainsi à Nantes et à Angers entre le 22 mars et le 5 avril 2019 pour aller à la rencontre d’entreprisesd’économie sociale de la région afin de mieux comprendre les différents modèles mis en place au fil des ans. Il faut savoir que l’économie socialeexiste depuis longtemps dans cette région française et la découverte de ces entreprises permettra aux étudiantes et aux étudiants de confronter les modèles existants en Mauricie et au Centre-du-Québec aux modèles français.

 

Pour le département de Travail social du cégep, il s’agit là d’un projetdynamisant, permettant de consolider le partenariat avec les pôles, de sepositionner à l’international et d’offrir un complément pertinent à laformation.

 

Benoit Duplessis est un finissant en Techniques de travail social et il est membre de la première cohorte du projet en Économie sociale. « Mes collègues et moi affirmons que l'économie sociale comme alternative n'est pas uniquement viable, mais est nécessaire que ce soit pour les communautés ou les individus qui les composent. Non seulement cette forme d'économie contribue à soutenir un comportement écoresponsable, elle prône également un mode de gestion solidaire qui met la primauté des personnes avant le capital. Tous ces éléments sont en convergence au champ du travail social », affirme-t-il. Il ajoute que grâce à un partenariatinternational avec l’Association régionale pour l’institut de formation entravail social (ARIFTS), qui se situe dans les Pays de la Loire, le départementde Travail social du cégep lui offre la possibilité d’aller à la rencontre du milieu de l’économie sociale française, plus spécifiquement à Nantes et à Angers. « Nous aurons l’occasion d’échanger avec ces acteurs et desactrices clés du milieu pour mettre en place un transfert d’acquisréciproque. Cette région a été choisie notamment en fonction des initiatives économiques sociales et solidaires qui ont débuté dès la périodede l’après-guerre et qui sont toujours florissantes aujourd’hui », ajoute-t-il.

 

Rappelons qu’en octobre 2016, le Cégep de Trois-Rivières et l’Association régionale pour l’institut de formation en travail social des Pays de la Loire (AFIFTS) ont signé une entente de collaboration entre les deux institutions visant la réalisation de formation et de renforcement institutionnel, la mobilité étudiante de même que la mobilité enseignante.

 

– 30 –

Source
Isabelle Bourque, coordonnatrice
Service des communications et des affaires institutionnelles
Tél. : 819 376-1721, poste 2712